Comment choisir son énergie renouvelable ?

Publié le : 26 avril 20225 mins de lecture

Du bois de chauffage aux moulins à vent, l’énergie propre est au cœur de l’activité humaine depuis des millénaires. Plus récemment, l’utilisation de combustibles fossiles tels que le charbon, le gaz et le pétrole a permis le grand développement économique et technologique des derniers siècles, mais à un prix très élevé pour la planète Terre, de plus en plus polluée et désormais exposée au réchauffement climatique. Cependant, les progrès scientifiques ont rendu disponible une série de technologies qui peuvent fournir l’énergie nécessaire à la vie moderne sans compromettre l’écosystème. Grâce à une prise de conscience croissante de l’importance de la protection de l’environnement, ces technologies se répandent désormais dans le monde entier.

Les énergies renouvelables : c’est quoi en exacte

L’énergie renouvelable provient de sources qui ne sont pas sujettes à épuisement, comme le soleil, le vent ou la chaleur de la terre. Contrairement aux combustibles fossiles, l’exploitation humaine des sources d’énergie renouvelables n’épuise pas les réserves disponibles et n’empêche donc pas les générations futures d’utiliser les mêmes sources. Les sources d’énergie renouvelables présentent également une autre caractéristique importante : leur utilisation n’entraîne généralement pas l’émission de polluants, tels que la poussière fine qui forme le smog ou les produits chimiques qui provoquent les pluies acides. Les sources d’énergie renouvelables permettent également d’obtenir de l’énergie sans émettre de dioxyde de carbone, le gaz considéré comme le principal responsable de l’effet de serre et du changement climatique. Les sources d’énergie renouvelables font donc partie de la famille des énergies durables pour le développement durable, avec l’énergie nucléaire, qui sont considérées comme des sources alternatives aux combustibles fossiles, c’est-à-dire le charbon, le gaz et le pétrole. La biomasse (bois, broussailles, déchets végétaux) est également considérée comme une source renouvelable et durable lorsqu’elle provient de zones correctement cultivées. Au cours de leur cycle de vie, les plantes absorbent le dioxyde de carbone, compensant ainsi les émissions causées par leur combustion ultérieure. Rendez-vous sur le site gaiamag.fr pour plus d’infos sur la croissance verte et la transition écologique.

Les énergies renouvelables : comment choisir ?

Différentes technologies permettent à l’homme de produire de l’énergie à partir d’un large éventail de phénomènes naturels qui se produisent chaque jour sur la terre afin de protéger l’écologie : l’arrivée de la lumière du soleil, le souffle du vent, le mouvement de l’eau et des vagues de la mer, l’activité géologique, la croissance des plantes. De chacun de ces phénomènes, on peut obtenir de l’énergie sous forme d’électricité, de mouvement ou de chaleur. La technologie la plus importante est l’hydroélectricité : les centrales situées en aval des barrages ou le long des rivières transforment le mouvement de l’eau en électricité et constituent la principale source d’énergie renouvelable au monde. En France, environ un cinquième de toute l’électricité produite provient de centrales hydroélectriques. Au cours de la dernière décennie, cependant, la technologie qui a connu la croissance la plus rapide est l’énergie éolienne, captée par des pales rotatives qui produisent de l’électricité. Les parcs éoliens sont apparus partout, sur terre et en mer, surtout dans les régions où le vent souffle en permanence.

L’énergie solaire

La technologie la plus connue des énergies renouvelables est l’énergie solaire, avec des panneaux qui apparaissent depuis des années sur les toits des maisons dans toute l’Italie. Il existe deux façons d’exploiter les rayons du soleil : sous forme de chaleur, en chauffant l’eau dans les installations extérieures et en l’utilisant ensuite à l’intérieur des habitations pour les besoins domestiques. L’autre méthode, plus répandue, consiste à exposer un panneau photovoltaïque à la lumière du soleil, puis à utiliser un onduleur pour transformer la lumière en électricité, qui sera injectée dans le réseau. La technologie la plus ancienne est certainement la combustion du bois, utilisée depuis l’Antiquité pour le chauffage. Outre le feu dans les foyers traditionnels et les poêles modernes, le bois et d’autres biomasses sont désormais également utilisés pour produire de l’électricité dans de petites centrales. Parmi les autres technologies moins répandues figure l’énergie géothermique, qui extrait la chaleur de la terre, l’utilisant directement ou la transformant en électricité. L’Italie est l’un des pionniers mondiaux dans ce domaine, avec ses célèbres usines de Larderello, dans la province de Pise.

Plan du site